Ecole Saint-Joseph-aux-Champs


Extrait du journal paroissial St Djoir de Grez Doiceu du mois de novembre

Un conte sur la Vie : « L'arbre de vie »


Les yeux tout embués, le cœur battant, le petit garçon éveillé par un cauchemar demande une histoire à sa maman.
Ce petit garçon a rêvé qu’un arbre mort très méchant voulait le dévorer.
Sa maman le prend dans ses bras et commence son récit.
« Tu sais l’arbre que tu as vu, au début il n’était pas méchant, ni maintenant d’ailleurs, je vais te raconter son histoire…
Il était une fois un grand pré tout vert sous le soleil, dans ce pré il y avait un arbre qui commençait à sortir, ce petit arbre avait un peu peur, il était tellement petit que chaque fois que le vent soufflait un peu, il tremblait, chaque fois qu’il pleuvait, il avait peur d’être mouillé, il avait peur que le soleil, s’il brillait trop longtemps, le brûle. Le petit arbre avait peur aussi d’être écrasé par des grandes personnes qui marchaient dans ce pré.
Alors le petit arbre voulait grandir très vite pour devenir plus fort, et puis un jour alors qu’il avait plu, le petit arbre a vu qu’il faisait de nouvelles feuilles. Il s’est dit « Tiens, la pluie n’est pas si méchante, elle m’aide à grandir » Le vent s’est mis à souffler et a séché les larmes du petit arbre. Il s’est dit : « Tiens, le vent aussi est gentil, il sèche mes larmes » Et le soleil s’est mis à briller pour le petit arbre qui avait compris que les éléments autour de lui l’aidaient à grandir. Quand il est devenu adolescent, l’arbre s’est senti très fort, il regardait les gens de haut, maintenant ils ne pouvaient plus l’écraser. Et puis, il a commencé à voir ses feuilles tomber…alors la peur l’a envahi comme quand il était enfant, il a regardé autour de lui et il a vu que les autres arbres aussi avaient perdu leurs feuilles. Alors, il a demandé à un vieil arbre ce qui se passait, celui-ci lui répondit : « Tu sais, parfois nous possédons des choses et nous ne les voyons plus, alors nous n’en prenons pas soin. Et puis, quand ces choses-là tombent et ne sont plus là, elles nous manquent… alors nous faisons « peau neuve » comme on dit. Ne t’inquiète pas, les feuilles repousseront quand tu en auras besoin et tomberont au fil des saisons…c’est la vie ».
L’arbre se senti rassuré et au fil des saisons il comprit beaucoup de choses sur la vie, il donnait des fleurs et des fruits même aux personnes qui lui avaient peut- être un jour fait du mal. Mais ça ne l’avait pas empêcher de grandir, au contraire.

L’arbre est devenu adulte ; ses racines sont devenues de plus en plus solides et tout le monde venait le voir parce qu’il donnait toujours l’impression de sourire. Les enfants jouaient autour de lui, les adolescents s’abritaient du soleil et les adultes l’enviaient de le voir si beau.
« Mais pourquoi maman il m’a fait peur avec ses grandes branches ? »
« Il ne voulait pas te faire peur, il était juste un peu triste comme nous pouvons l’être parfois, et il t’a tendu les bras… il ne faut pas avoir peur des arbres et des personnes tristes ou qui ne te paraissent pas comme les autres, il faut juste les regarder et essayer de comprendre.
Cet arbre mon enfant, nous sommes comme lui, nos larmes nous aident à grandir et parfois nous perdons des choses ou des êtres qui nous sont chers et nous avons besoin de faire peau neuve et même si le vent nous bouscule parfois, même si, à certains moments le soleil reste caché derrière les nuages, il faut bien ouvrir les yeux pour le voir et tu le verras et il te réchauffera ; mais n’oublie jamais qu’il ne faut pas regarder les gens de haut et se croire plus fort que eux…..
Voilà, tu vois, il ne te faut pas avoir peur de cet arbre…il vit et grandit comme toi….c’est l’Arbre de vie.

Suite à ce conte, voici quelques réflexions des enfants de P5/P6 : cours de Religion/E.P.C. ( Education, Philosophie, Citoyenneté)

- Nous sommes uniques

- On peut affronter nos peurs avec l’aide de nos proches.

- Ne pas avoir peur de grandir

- Ne pas se méfier des autres qui sont différents, mais essayer de les comprendre.

- Faire confiance à ceux qui nous entourent et qui nous aiment.

- Chaque chose autour de nous, nous aide à grandir

- Pour grandir, il ne faut pas seulement de l’eau et de la nourriture mais aussi de l’amour et de l’amitié.

- Profiter des moments présents

- Cet arbre, c’est comme moi, il grandit.

- Croire en ce qu’on veut et ne pas baisser les bras.

- On ne peut pas grandir sans amis.

- Tu dois croire en toi

- Aie confiance dans les autres

- Respecte les autres et toi-même

- Ces histoires nous donnent des éléments pour nous aider à grandir.

- Avoir confiance en soi-même, ne pas baisser les bras et profiter du moment présent avec ses proches et ses amis.

- Prendre soin de son prochain.

- Peut-on grandir sans amis ?

- C’est Dieu qui nous donne la Vie et c’est l’histoire de la Vie.

 

Les Classes de Ville des P5/P6 à Bruxelles.

Découvrir la diversité sociale et culturelle, connaitre l’autre et respecter les différences, s’ouvrir vers l’extérieur…. (extrait des projets éducatif et pédagogique de l’école St Joseph)

Visite de la Grande Mosquée de BX      et      du Musée Juif de Bruxelles :

De belles rencontres, de la curiosité, des questionnements (et des réponses) ….

 

 

Gérard Dunemann 29-October Retour